Le Centre de recherches sur l'histoire de l'Europe centrale contemporaine (CRHECC)

Le Centre de recherches sur l'histoire de l'Europe centrale contemporaine est l'héritier d'une tradition déjà ancienne à la Sorbonne. Une chaire consacrée à cette aire a été créée pour Ernest Denis au lendemain de la Première Guerre mondiale, avant que ne lui succède Louis Eisenmann jusqu'en 1937, puis Jean Mousset dans l'immédiat après Seconde Guerre mondiale. La chaire a été reconstituée en 1985 et occupée jusqu'en 2003 par Bernard Michel, Antoine Marès de 2003 à 2020, et Paul Gradvohl depuis 2020.

Le Centre de recherches sur l'histoire de l'Europe centrale contemporaine a pour vocation l'étude de l'Europe centrale proprement dite, en tant que lieu de rencontre des Allemands, des Slaves (Tchèques, Polonais de Galicie, Slovaques, Slovènes, Croates, Serbes, Bulgares), des peuples non-slaves (Hongrois, Roumains, Italiens de l'Autriche-Hongrie, Albanais). Son programme de recherche s'étend de l'Empire des Habsbourg aux États successeurs de l'entre-deux-guerres, mais aussi aux démocraties populaires et aux États postcommunistes d'après 1989, c'est-à-dire du XIXe au XXIe siècle.

A noter : les fonds du CRHS et du CRHEEC sont intégrés à la bibliothèque mutualisée de l'Institut Pierre Renouvin. Située en salles F 604 et F 605 (aile Victor Cousin - Sorbonne), elle est ouverte les mercredi, jeudi et vendredi (9h30-12h30/14h-17h). La permanence est assurée par M. Stéphane GUILLEREZ (contact).