Comment démarrer votre recherche

1. Définissez et délimitez votre sujet avec l’enseignant qui dirige votre recherche.

Le choix du sujet est la première étape essentielle dans l’élaboration du mémoire de recherche. Il se fait en étroite concertation avec le/les directeur (s) de la recherche.

Il faut éviter les sujets trop contemporains (qui n’offrent pas de sources d’archives), trop souvent traités ou trop vastes, car ils vous conduiraient à de sérieuses déceptions.

Le sujet de recherche arrêté en début d’année universitaire n’est toutefois pas figé : il se construit et se précise tout au long du premier semestre, grâce à vos lectures et à vos premiers dépouillements en archives.

 

 

2. Identifiez les publications et travaux universitaires traitant de votre sujet

Votre recherche doit porter sur un sujet inédit ou peu travaillé. Avant de vous engager plus précisément dans la recherche de sources, vous devez vérifier que votre sujet n’a pas déjà été traité par d’autres étudiants ou qu’il ne fait pas l’objet de travaux en cours (thèses notamment).

D’autre part, vous devez replacer votre projet de recherche dans son contexte historiographique : quel est l’état de la recherche sur votre sujet (principaux acquis et zones d’ombre). Ne pas se limiter à l’historiographie française.

Cette étape est indispensable à la construction intellectuelle de votre « objet historique ».  

 

 De nombreux outils sont disponibles en ligne pour vous aider : 

- les catalogues en ligne des bibliothèques

Ce catalogue rassemble tous les catalogues des bibliothèques universitaires. Il permet de localiser facilement les ouvrages qui vous intéressent. Figurent également toutes les thèses soutenues en France ainsi que certains travaux universitaires

- Les moteurs de recherche et bases de données spécialisées

ISIDORE est une plateforme de recherche permettant l'accès aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS).

Fichiers des travaux universitaires (Masters, maîtrises, DEA, thèses, HDR) soutenus à l’Institut Pierre Renouvin

Dumas est une base d'archives ouvertes de travaux d'étudiants de Master.

Theses.fr signale toutes les thèses françaises en préparation et soutenues depuis 1985.

Proquest permet d’accéder aux mémoires et thèses soutenus dans le monde anglophone.

Google Scholar permet d'effectuer une recherche étendue portant sur des travaux universitaires.

Historical Abstracts recense les articles historiques parus dans un très grand nombre de revues spécialisées du monde entier depuis 1955.

L'archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d'enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

- Les portails de revues numériques

Le portail DOMINO de l’Université Paris-1 vous permet d’avoir accès gratuitement à un grand nombre de revues électroniques et de ressources numériques (pour se connecter depuis chez soi, utiliser vos identifiants courriel « malix »).

Consulter notamment la rubrique « Bouquets de revues spécialisées », qui comprend les bouquets :

- CAIRN (revues francophones, notamment Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, Cahiers IRICE, Relations internationales, Guerres mondiales et conflits contemporains, Monde (s), Vingtième siècle, etc.

- JSTOR (majoritairement revues anglophones)

- PERIODICALS ARCHIVES ONLINE : contient la collection intégrale de la revue Relations internationales (1974-2000).

Portail de revues numérisées (en langue française). Entièrement gratuit.

Portail de revues et de livres numérisés dont l’accès est totalement gratuit.

 

 

3. Identifier les sources disponibles pour votre sujet

Tout mémoire de Master repose sur un corpus de sources (sources imprimées ou sources d’archives) qu’il vous identifier et dépouiller méthodiquement dans le cadre de votre travail de recherche. Seuls les principaux sites ou centres d’archives sont ici indiqués. Il existe un très grand nombre de lieux de recherche (en France et à l’étranger) que vous découvrirez progressivement au fil de votre année universitaire et selon vos besoins.

 

Sources imprimées disponibles en ligne

Bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (nombreux ouvrages et périodiques numérisés).

Ce site propoe de très nombreux textes numérisés, principalement anglophones).

 

Sources d’archives

  • Archives diplomatiques (La Courneuve)

Seule une partie des inventaires est disponible en ligne. (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/photos-videos-et-publications/archives-et-patrimoine/fonds-et-collections/article/liste-des-documents-en-pdf)

  • Centre des Archives diplomatique (Nantes)

Il conserve les archives rapatriées des services extérieurs (ambassades, consulats, Instituts et Centres culturels français à l’étranger, représentations françaises auprès des organisations et commissions internationales), les archives des Protectorats Maroc et Tunisie et du Mandat Syrie Liban.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/ministere_817/archives-patrimoine_3512/archives-diplomatiques_5142/lieux-conservation_12634/nantes_12636/etat-fonds-inventaires_28677.html

  • Service historique de la défense (Vincennes)

http://www.servicehistorique.defense.gouv.fr/contenu/pages/fonds-archives.html

  • Archives nationales (Pierrefitte-Paris-Fontainebleau)

http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/instruments-de-recherche.html

  • Archives d’histoire contemporaine (Fondation nationale des sciences politiques)

http://centre-histoire.sciences-po.fr/archives/

Archives audiovisuelles françaises. 

Calames est le catalogue des archives et des manuscrits des bibliothèques universitaires françaises, mais aussi de grands établissements nationaux (Institut de France, Muséum d'histoire naturelle,...) et de plusieurs bibliothèques de recherche (Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet).

Cette application recense progressivement tous les fonds privés contenus dans les centres des Archives nationales et dans les services départementaux d’archives.