L'équipe du CHRIC

L'équipe qui encadre les jeunes chercheurs est composée du professeur Laurence Badel, et des maîtres de conférences Anne Couderc et Jean-Michel Guieu.

Elle oriente les étudiants de licence désireux de s'engager dans un cycle de master.

Elle définit les orientations scientifiques du Centre en lien avec les partenariats établis par celui-ci.

  • La directrice

    Laurence Badel est la directrice du Centre.

    Laurence Badel, directrice du CHRIC

     

    Ses premières recherches ont développé une approche transnationale de l'histoire de la construction européenne en s'intéressant aux relations transfrontalières nouées par les dirigeants du secteur de la grande distribution des années 1920 aux années 1950. Elles ont mis au jour les pratiques de lobbying exercées, via des associations privées, sur les milieux politico-administratifs européens. Elles ont enfin établi les termes de l'alternative qui devait marquer les débuts de l'intégration économique entre constitution d'une zone de libre-échange et création d'une union douanière autour de l'espace rhénan.

    Ses recherches se sont ensuite portées sur la reconstitution de l'histoire de la diplomatie économique de la France au XXe siècle, entre guerre économique et diplomatie d'influence.

    Ses recherches actuelles portent sur les cultures diplomatiques de l'Europe et sur les relations extérieures de l'Union européenne en particulier avec la sphère asiatique.

  • Les enseignants chercheurs

     Anne Couderc

    Anne Couderc

     

    Anne Couderc est maître de conférences en histoire contemporaine des relations internationales depuis 2001.

    Responsabilités :

    • Membre de l’UMR 8138 SIRICE (Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe),
    • membre du LabEx EHNE (Écrire une histoire nouvelle de l’Europe), axe 5 « L’Europe des Guerres et des traces de guerre »,
    • membre associée du Centre de Recherches en Histoire Moderne (KENI) de l’Université de Sciences Politiques et Sociales Panteion d’Athènes,
    • ancien membre scientifique de l’École française d’Athènes.

     

    Agrégée d’histoire, elle a soutenu une thèse de doctorat d’histoire à l’Université de Paris 1, intitulée États, nations et territoires dans les Balkans. Histoire de la première frontière gréco-ottomane, 1827-1881, sous la direction du Pr. Spyros Asdrachas (2000).

    Elle anime, dans le cadre du Master Histoire des relations internationales et des Mondes étrangers :

    • le séminaire de méthodologie de M1 : Initiation aux méthodes de la recherche en histoire des relations internationales/Guerre, politique et sociétés (en collaboration avec Jean-Michel Guieu et Nicolas Offenstadt)
    • le séminaire de M1 et M2 Circulations, frontières, identités (en collaboration avec Corine Defrance).

     

     

    Jean-Michel Guieu

    Jean-Michel Guieu

     

    Jean-Michel Guieu est maître de conférences en histoire contemporaine des relations internationales depuis 2006.

     

    Membre de l’UMR 8138 SIRICE (Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe) :

    • co-directeur du thème 2 - Pratiques et cultures politiques ;
    • membre du Comité de rédaction des Cahiers Sirice

    Autres responsabilités : 

    • membre du Conseil d'administration de la BDIC (Nanterre) ;
    • csecrétaire et membre du Comité de rédaction de la revue Relations internationales (PUF) ;
    • co-rédacteur en chef et membre du comité de rédaction de la revue Monde(s) Histoire Espace Relations (PUR) ;
    • membre du comité de rédaction de la revue Matériaux pour l'histoire de notre temps (Association des amis de la BDIC-Nanterre) ;
    • membre du comité de rédaction du Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin (Université Paris-1)

     

    Agrégé d'histoire, il a soutenu une thèse de doctorat d'histoire à l'Université de Paris 1, intitulée Les apôtres de l'« esprit de Genève ». Les militants français pour la Société des Nations dans la première moitié du XXe siècle, sous la direction du Pr. Robert Frank (2004).

    Il anime, dans le cadre du Master Histoire des relations internationales et des Mondes étrangers, le séminaire de méthodologie de M1 : Initiation aux méthodes de la recherche en histoire des relations internationales/Guerre, politique et sociétés (en collaboration avec Anne Couderc et Fabien Théofilakis)

     

    Robert Frank

    Robert Frank

    Robert Frank, professeur émérite en histoire des relations internationales, fut directeur du CHRIC de 1994 à 2012 et responsable de l'UMR IRICE, puis SIRICE, de 2002 à 2012.

    Il est actuellement directeur de publication de la revue Monde(s). Histoire, Espaces, Relations.

  • Les docteurs et post-doctorants

    La genèse de l'aide au développement dans les pays du MENA (Middle East-North Africa). Coopération internationale et intégration régionale (1960-1990), thèse de doctorat soutenue en 2019 sous la direction du Pr. Laurence Badel

     

    Une « Europe passoire » ou une « Europe forteresse » ? Imaginaires, débats et politiques autour du régime migratoire européen (1985-2004), thèse de doctorat soutenue en 2022 sous la direction du Pr. Laurence Badel (cotutelle avec M. Andreas Wirsching de la Ludwig-Maximilians-Universität München)

     

    Le Sandjak d'Alexandrette (1920-1949) : enjeux stratégiques et identitaires, thèse de doctorat soutenue en 2020 sous la direction du Pr. Laurence Badel

     

    Le consulat-général de France à Salonique (1781-1913), thèse de doctorat soutenue en 2014 sous la direction du Pr. Robert Frank

     

    L'exceptionnalisme dans la politique étrangère des Etats-Unis durant l'après Guerre froide, discours et pratiques (1989-2009), thèse de doctorat soutenue en 2014 sous la direction du Pr. Robert Frank

     

    La RDA en Egypte, 1969-1989. La construction d'une politique étrangère : de la "solidarité anti-impérialiste" aux "avantages réciproques", thèse de doctorat soutenue en 2015 sous la direction du Pr. Robert Frank.

     

    La force du faible : l'expansion de la présence française dans le golfe Persique (des années 1950 aux années 1980), thèse de doctorat soutenue en 2022 sous la direction du Pr. Laurence Badel.

     

     

  • Les doctorants
    • GIRARD Maximilien (depuis 2011) : Les Grecs à Paris de la fin de l'Ancien régime au milieu du XIXe siècle

     

    • GOZO Kodzo (depuis 2017) : Les ambivalences des relations germano-togolaises: entre mémoire, intérêts et partenariat d'égaux

     

    • Li Xiaoyin (depuis 2014) :  Les diplomaties économiques de l'Europe en Chine au prisme de l'essor de l'interrégionalisme en Asie depuis les années 1990 

     

    • PAILLETTE Céline (depuis 2022) : La diplomatie des épidémies. Les relations franco-britanniques à l’heure de la globalisation des années 1870 aux années 1920 

     

    • PAQUIRY Nithya (depuis 2014) : Le service juridique du ministère français des Affaires étrangères. Agents, expertise et réseaux (1835-1939)

     

    • PIERRE Marine (depuis 2017) Unie dans la diversité ? L'Union européenne face à la candidature turque au prisme du facteur religieux (1987-2009)

     

    • PRIOU Marc-Henri (depuis 2019) : Apprivoiser le dragon, une étude à rebours : acteurs infranationaux français et approche territoriale des relations économiques avec la Chine (1978-2001)