La direction du Master vous informe

Le Professeur Alya Aglan est directrice du Master.

Alya Aglan, directrice du Master

Elle reçoit les étudiants sur rendez-vous.

Nous vous informons de la tenue des deux événements suivants :

 

La Conférence Olivaint reçoit Antoine Bondaz sur les relations sino-américaines, ce mardi 20 avril à 19h00. Voici le lien d'inscription si cela vous intéresse : https://www.facebook.com/events/15857756284441

Chercheur en sciences politiques à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et enseignant à Science-po Paris, Antoine Bondaz est spécialiste de la Chine, de Taïwan et des deux Corées. Régulièrement apostrophé par l’Etat chinois sur les réseaux sociaux pour ses prises de positions affirmées, nous échangerons avec lui autour de sa vision des relations sino-américaines et de leurs zones de friction qui rythment aujourd’hui l’actualité internationale.

 

Le lendemain, mercredi 21 avril (19h00), la Conférence Olivaint recevra le vice amiral Loïc Finaz, ancien Directeur de l'École de guerre, sur le thème "l'Art de gouverner"https://www.facebook.com/events/782715922638912?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22your_upcoming_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark%22%7D]%2C%22ref_notif_type%22%3Anull%7D

Loïc Finaz a mené une carrière de marin atypique au sein de la Royale, avec un double statut d'officier et d'écrivain. Diplômé de l’École navale, du Naval War College et de l’Executive MBA d’HEC, il s’est spécialisé dans les opérations de lutte sous-marine que ce soit en métropole ou en outre-mer. Il a tenu la barre de différents bâtiments dont la frégate Latouche-Tréville, et les sous-marins nucléaires d’attaque Émeraude et Saphir. Quittant les flots de la mer, il a occupé d’importantes fonctions d’État-major notamment dans les ressources humaines avant de devenir Directeur de l’École de guerre de 2015 à juillet 2020. En parallèle de ses fonctions militaires, l’officier a pu assouvir sa passion pour l’écriture avec la publication de six livres dont le dernier, « La liberté du commandement » (édition des Équateurs, 2020).

Cette rencontre sera l’occasion d’échanger avec le vice-amiral Loïc Finaz sur l’art de commander, enseignement qu’il tire d’une carrière palpitante de 40 ans. Il reviendra plus particulièrement sur les vertus de l’esprit d’équipage propre à la Marine. Loin d’être limitée au monde militaire, son expérience parlera aussi aux adeptes de la start-up nation. Nous aborderons enfin les défis présents et futurs de la Marine nationale dans un monde de plus en plus conflictuel en mer.