Les enseignements du CRALMI

  • Licence 3

    L'Amérique latine dans l'espace euro-américain, 1880-1950

    Cours : Annick Lempérière / TD : Geneviève Verdo

    L3 0934/38F 

     

    En inscrivant dans son programme la construction d’un « mur » entre les Etats-Unis et le Mexique, le président Trump tourne le dos à l’Histoire autant qu’au bon sens. De l’époque coloniale à nos jours, des flux de voyageurs et de migrants, de marchandises et de capitaux, de produits culturels et d’idées ont connecté entre elles les Amériques du nord, du sud et de la Caraïbe, et celles-ci avec l’Europe. Dès le moment où elles se séparent politiquement des empires espagnol et portugais, les sociétés latino-américaines s’ouvrent largement aux échanges culturels et commerciaux avec les Etats-Unis et avec ce qu’elles considèrent comme les « nations civilisées » de l’Europe occidentale. A partir des années 1880, qui coïncident avec la modernisation simultanée de l’État et de l’économie, ce sont des millions d’Européens qui fournissent la main-d’œuvre industrielle et agricole en Argentine, en Uruguay, au Brésil, tandis qu’affluent les capitaux de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne et des États-Unis. D’intenses circulations savantes et culturelles, alimentées par la tenue de grands congrès internationaux et la multiplication des publications scientifiques, renouvellent en profondeur l’héritage culturel du monde ibérique. Les deux guerres mondiales, la grande crise des années 1930 et l’émergence du bolchevisme et des fascismes introduisent de nouvelles dynamiques politiques et identitaires dans les sociétés latino-américaines, que les débuts de la Guerre froide vont contribuer à figer. Le cours abordera donc la place de l’Amérique Latine dans l’espace euro-américain selon une approche large et transnationale embrassant aussi bien la politique que la culture et la science, l’économie et la finance, les relations internationales.

     

    Orientation bibliographique

     

    BULMER-THOMAS, Victor, The Economic History of Latin America since Independence, Cambridge UK, Cambridge University Press, 2e édition, 2003.

    CARMAGNANI, Marcello, El otro occidente. América latina desde la invasión europea hasta la globalización, Mexico, El Colegio de México-Fideicomiso de las Américas-Fondo de Cultura económica, 2004.

    COMPAGNON, Olivier, L'adieu à l'Europe. L'Amérique latine et la Grande Guerre (Argentine et Brésil, 1914-1939), Paris, Fayard, coll. « L'épreuve de l'histoire », 2013.

    CHEVALIER, François, L’Amérique latine de l’Indépendance à nos jours, Paris, PUF, coll. Nouvelle Clio, 2ème éd. refondue, 1993.

    GONZÁLEZ BERNALDO, Pilar, HILAIRE-PERÉZ, Liliane (dir.), Les savoirs-mondes. Mobilités et circulations des savoirs depuis le Moyen-Âge, 6e partie, Circulation des savoirs et pouvoirs dans l’espace atlantique, p. 377-498, Rennes, Presse Universitaires de Rennes, 2015.

    LEMPÉRIÈRE, A., LOMNÉ, G., MARTINEZ, F., ROLLAND, D., L’Amérique latine et les modèles européens, Paris, L’Harmattan, 1998.

    LÖWY, Michael, Le marxisme en Amérique latine de 1909 à nos jours. Anthologie, Paris, F. Maspéro, 1980.

    MANIGAT, Leslie, L’Amérique latine au XXe siècle, Paris, Seuil, coll. Points Histoire, 1991.

    ROLDÁN, Eugenia & CARUSO, Marcelo (éd.), Imported modernity in Post-colonial State Formation, Frankfurt-Berlin-Bern, Peter Lang, 2007.

  • Masters 1 et 2

    Master 1 recherche

    Histoire de l'Amérique latine contemporaine (XIXe-XXIe siècle)

    Historiographie, outils conceptuels, problématiques politiques et sociales

    Cours : Annick Lempérière / TD : Geneviève Verdo

     

    Ce séminaire a pour but de familiariser les étudiants avec les grandes problématiques de l’histoire politique, sociale, culturelle et internationale de l’Amérique Latine du XIXe au XXIe siècle, à partir de l’historiographie française, latino-américaine et états-unienne. L’évaluation des étudiant-e-s se fait sur la base de travaux écrits et de leur participation orale au commentaire des articles ou chapitres d’ouvrages inscrits dans le programme.

     

    *****

     

    Master 2 recherche / séminaire doctoral

    Écrire l'histoire contemporaine de l'Amérique latine contemporaine

    Construction de l'Etat, savoirs, droit et politiques

    Cours : Annick Lempérière

     

    Ce séminaire est consacré, d’une part, à une approche critique de l’historiographie concernant les processus de construction étatique en Amérique Latine aux XIXe-XXe siècles ; d’autre part, il mettra en lumière les relations entre savoirs sociaux et construction de l’État, ainsi que les dimensions sociale et politique du droit et de la culture juridique, et leur impact sur les évolutions de l’État.