Outils de la recherche M1

 

Les outils de la recherche peuvent être choisis parmi les séminaires ci-après.  

Cette liste d’outils de la recherche est indicative.

En effet, si l’intérêt du sujet de recherche de l’étudiant le nécessite et sous condition de validation expresse de l’enseignant référent, peuvent être choisis et validés comme outils de la recherche, des enseignements en langue, en informatique, ou tout autre séminaire proposé par l'UFR 09, une autre UFR de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, voire un autre établissement d’enseignement supérieur.

Attention ! L'enseignement d'Informatique pour les historiens dispensé par le PIREH de Paris 1 est obligatoire pour les étudiants de Master. Si celui-ci n’a pas été suivi en M1, il devra être choisi en M2

 

  

    Anne COUDERC et Corine DEFRANCE 

    Circulations, frontières, identités. Pratiques et représentations de l’espace (XIXe-XXIe siècles)         

lundi de 9h à 12h, cinq séances de 3 heures par semestre

Ce séminaire s’adresse à tous les étudiants et chercheurs dont les travaux comportent une réflexion sur l’espace et la dimension spatiale des identités. On analysera, à différentes échelles, les effets des frontières et l’impact des circulations de toute nature sur l’évolution des groupes et des appartenances. Cette réflexion s’inscrit notamment dans la perspective d’une histoire transnationale de la formation des identités en Europe, autant par la prise en compte des facteurs internes à l’Europe que des influences, oppositions et/ou transferts avec les autres régions du monde. Elle entend aussi contribuer à la compréhension des phénomènes passés et actuels de globalisation.

 

    Laurence BADEL, Anaïs FLÉCHET et Marie-Françoise LÉVY

    Littérature(s) et musique(s) dans les Relations Internationales : Identités, transferts culturels et réception à l'époque contemporaine

jeudi de 17h15 à 19h15

Ouvert aux étudiants, chercheurs et enseignants-chercheurs, ce séminaire propose une réflexion sur la place de la musique et de la littérature dans le processus contemporain de mondialisation. Elle sera conduite à travers l’étude de la circulation des écrits et des répertoires, de la fabrication des scènes et des marchés artistiques, mais aussi de la réception des œuvres au-delà des frontières nationales et linguistiques. Cette réflexion sera menée dans la perspective d’une histoire culturelle des Relations internationales.

 

    Corine DEFRANCE, François-Xavier NÉRARD et Eva WEIL

Traces de guerre et de conflits : lieux et pratiques

mercredi de 17h à 20h - Première heure réservée aux étudiants inscrits

Depuis plusieurs années, ce séminaire interroge les « traces » des guerres du XXesiècle, mais aussi d’autres formes de conflits telles les révolutions, les répressions ou encore les génocides et grands massacres de masse. Ces traces, nous les envisageons sous les formes les plus variées: traces psychiques comme traces matérielles; traces individuelles qui s’expriment notamment dans la fiction ou traces collectives par exemple par le biais de la commémoration ou de l’érection de mémoriaux ; traces envisagées aussi du point de vue du genre.

 

Frédérique BARON - La Contemporaine (Nanterre)

Analyser des sources pour l'histoire contemporaine : les fonds de la Contemporaine
    

Semestre 2, 8 séances, Vendredi 10h-12h, La contemporaine, Paris- Nanterre, RER Nanterre-université. 

      Capacité : 20 étudiants. Inscription obligatoire: frederique.baron@lacontemporaine.fr

La Contemporaine propose un module méthodologique d’analyse des sources de l’histoire contemporaine. A travers l’approche de ses fonds, il s’agit de comprendre les enjeux propres à chaque type de source, et d’acquérir des savoir-faire transposables sur d’autres fonds. Les corpus sont choisis sur une même thématique et selon une perspective diachronique, afin de permettre une articulation entre apprentissages méthodologiques et approche historiographique. Un des principaux objectifs du cours sera de montrer que les sources de l’histoire ont elles-mêmes une histoire, qu’elles s’inscrivent dans un contexte, un état d’avancement des techniques et des pratiques (photographies, affiches,…), une évolution des perceptions (importance peu à peu accordée à la presse comme source, apparition des archives orales,…).

 

Louis Gautier - SGDSN

Changements stratégiques et conflits armés depuis la fin de la Guerre froide

jeudi de 10h à 12h

     Le nombre de places à la formation étant limité, l'inscription est obligatoire via sgiegp@univ-paris1.fr

Au second semestre, le séminaire laisse la place à une série de conférences consacrées aux grands enjeux stratégiques contemporains.

La présence aux conférences du second semestre est obligatoire pour les étudiants inscrits au séminaire.

L'inscription est obligatoire via Opens external link in new windowchairestrategique.univ-paris1.fr

A travers une approche pluridisciplinaire, croisant notamment le droit, l’économie, l’histoire, la géopolitique, ce séminaire propose une analyse des transformations stratégiques intervenues depuis la fin de la guerre froide, et plus particulièrement depuis 2001. L’étude des principaux conflits armés et crises sécuritaires ayant marqué les quinze dernières années permet d’appréhender des évolutions qui changent la nature des relations internationales et qui sont au cœur des réflexions stratégiques actuelles : la rivalité extériorisée entre grandes puissances, le haut niveau d’engagement des forces armées occidentales depuis la fin de la guerre froide, le retour remarqué de la Russie sur la scène internationale, la politique militaire de plus en plus décomplexée de la Chine, les effets du terrorisme international sur les relations internationales, l’émergence d’une conflictualité cybernétique et la mise en œuvre de l’intelligence artificielle dans les armes et les combats futurs, …

  

     Hugues TERTRAIS et Manuelle FRANCK - INALCO

Les sciences sociales et l'Asie du Sud-Est

     Le nombre de places à la formation étant limité, l'inscription est obligatoire via secretariat.ipr@univ-paris1.fr

L'objet du séminaire consiste à montrer comment l’histoire, la géographie, l’ethnologie, les sciences économiques, les urbanistes ont abordé l’Asie du Sud-est, tout en dégageant la manière dont certaines particularités historiques, géographiques, sociales et culturelles de cette partie du monde ont pu influencer la constitution des objets de recherche dans ces différentes disciplines. Il s’agit tout à la fois de mettre en relief des traditions scientifiques et des orientations thématiques privilégiées, de souligner l’apport de la région à la constitution de paradigmes disciplinaires, tout en informant les étudiants sur les lacunes constatées. Sur ce dernier point, l’enseignement peut contribuer à un choix plus raisonné des sujets de recherche.

 

Florian BAYER – Institut de géographie

Cartographie pour historiens (UFR de géographie – Paris 1)  

vendredi de 14 h 00 à 16 h 00 à l’Institut de géographie (191, rue Saint-Jacques, Paris 5e), salle 315. 

     Le nombre de places à la formation étant limité, l'inscription est obligatoire via christophe.queva@gmail.com

Ce cours s’adresse en priorité aux étudiants n’ayant pas suivi des enseignements de cartographie statistique en Licence ou qui souhaitent revoir les bases de la sémiologie graphique et des statistiques en cartographie. D'un point de vue théorique, le cours suit les grandes étapes de construction d'une carte : identification des objectifs d'un document cartographique, traitement de l'information géographique et transmission d'un message par « l'image ». L'apprentissage du langage cartographique est au coeur de l'enseignement avec quelques cours de sémiologie graphique. Ils permettent aux étudiants d'acquérir les principales méthodes de représentations graphiques en cartographie statistique. La formation technique se focalise sur Excel pour le traitement des données, Philcarto pour la création « automatique » de cartes et Illustrator ou Inkscape pour la mise en page. Des documents supplémentaires sont fournis aux étudiants pour leur permettre de créer eux-mêmes leurs propres cartes à partir de logiciels gratuits (OpenOffice, Philcarto/Phildigit et Inkscape).