Séminaires de spécialité M1

Séminaires de spécialités du Master 1

(par ordre alphabétique des enseignants référents)

 

***

 

                   


     Alya AGLAN 

     Guerre, politique et sociétés : cultures stratégiques (XIXe-XXIe siècle)

     lundi de 9h à 11h

Produits de l’histoire des peuples et de l’évolution des sociétés, les cultures stratégiques nous éclairent sur les courants profonds qui irriguent la réflexion intellectuelle comme sur les ambitions ponctuelles des nations dans les différents domaines de l’activité humaine. A travers l’étude des textes fondateurs des théoriciens et des praticiens de la guerre, il s’agit de confronter la notion de culture stratégique à l’approche historienne.

         

     Laurence BADEL 

     Les relations internationales : historiographie, sources et grandes problématiques

lundi de 15h à 17h

Le séminaire présente l’historiographie de l’histoire des relations internationales et son inscription dans le champ académique. Les approches qui se sont multipliées depuis vingt ans (histoire « croisée », histoire « comparée », histoire « connectée », histoire « transnationale », histoire « globale » etc.) y seront présentées. L’enseignement prend la forme d'une heure de cours-cadre, destinée à homogénéiser les connaissances des étudiants, la seconde heure est consacrée à l’avancée de la recherche des étudiants.

 

     Paul GRADVOHL

     Initiation à l’histoire de l’Europe centrale contemporaine (XIXe-XXe siècle)

mercredi de 10h à 12h

Quelles ont été les conséquences de la Deuxième Guerre mondiale pour cette région située entre l’Allemagne et la Russie ? Comment s’est déroulé le processus d’intégration dans le bloc soviétique ? Quelles en ont été les différentes étapes ? Qu’en a-t-il été des tentatives successives de désatellisation ? Comment enfin l’emprise soviétique a-t-elle pris fin ? À travers l’évolution des sociétés et du pouvoir communiste, ce cours-séminaire s’attachera à montrer les traits communs et les spécificités des différentes composantes de l’Europe médiane pendant plus de quatre décennies.

 

Hélène HARTER 

    Initiation à la recherche en histoire de l’Amérique du Nord 

mardi de 14h à 16h

La spécialité "Histoire de l'Amérique du Nord" permet de mener des recherches sur les Etats-Unis et le Canada. Les étudiants peuvent étudier les évolutions internes de ces pays mais également étudier leur place dans les relations internationales et les rapports que leurs populations entretiennent avec le reste du monde, et en particulier avec l'Europe. L'enseignement est centré sur l'histoire contemporaine mais offre aussi des cours sur l'époque coloniale. La première année de master est conçue comme une année d'initiation à la recherche. Il s'agit de découvrir les multiples facettes de l'écriture de l'histoire de l'Amérique du Nord et pour ce faire nous mobiliserons aussi bien l'histoire politique, l'histoire des relations internationales, l'histoire sociale, l'histoire culturelle ou encore l'histoire économique.

 

    Annick LEMPÉRIÈRE 

    Histoire de l'Amérique latine contemporaine (XIXe-XXIe siècle) :

historiographie, outils conceptuels, problématiques politiques et sociales

lundi de 13h à 15h

Ce séminaire a pour but de familiariser les étudiants avec les grandes problématiques de l’histoire politique, sociale, culturelle et internationale de l’Amérique Latine du XIXe au XXIe siècle, à partir de l’historiographie française, latino-américaine et états-unienne. L’évaluation des étudiant-e-s se fait sur la base de travaux écrits et de leur participation orale au commentaire des articles ou chapitres d’ouvrages inscrits dans le programme.

 

    Marie-Pierre REY

    Introduction à l’histoire de l’URSS

mardi de 9h à 11h

Au fil de ce séminaire annuel, il s’agira tout d’abord de cerner les grands questionnements et les enjeux historiographiques de l’histoire de l’URSS puis de s’attacher, en s’appuyant sur des sources et des textes qui seront étudiés en détail, à mettre en avant un certain nombre de thématiques (les pratiques politiques, les relations État-Société, le rapport au monde…) et de concepts (dont celui de puissance), particulièrement opératoires pour éclairer l’histoire de l’Union soviétique.

 

    Christina Jialin WU – Pierre SINGARAVÉLOU

    Introduction à l’histoire contemporaine de l’Asie : l'invention d'un continent

mercredi de 14h30 à 16h30

L’Asie que nous connaissons s’est constituée aux XIXe et XXe siècles au travers de ses multiples contacts avec l’ « Occident » et des multiples conflits que ce dernier a engendrés. L’aire considérée est une Asie large : Asie orientale (Japon, Corée, Chine), Asie du Sud-Est (aujourd’hui les dix pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est – ASEAN) et Asie méridionale (le monde indien et sa périphérie). Nous envisagerons l’histoire contemporaine de cette région dans sa globalité et sa grande diversité. Il s’agira notamment d’analyser le rôle des facteurs sociaux, culturels, politiques ou économiques, « internes » et internationaux, régionaux et globaux dans la construction transnationale des identités nationales asiatiques et l’émergence de nouvelles dynamiques régionales. Le séminaire s’attachera à comprendre les logiques de la construction de l’Asie et de son retour sur la scène mondiale.